Pour La Dignité de la Femme

Pour La Dignité de la Femme

Le rôle de la femme dans la construction de la paix

Présentation powerPoint par Mme Brigitte Wada, présidente de la FFPM-France, à l'occasion de la journée internationale de la femme en 2010 à Paris.  

Le rôle de la femme dans la construction de la paix

Créer « herStory » au 21ème siècle

C’est un grand honneur de pouvoir parler aujourd’hui à l’occasion de la journée internationale de la femme.

J’aimerais partager avec vous quelques pensées. Jusqu’à maintenant les hommes ont dominé l’histoire humaine « HisStory ». Pour la contrebalancer, dans cette ère de globalisation, les femmes doivent créer leur propre histoire « HerStory ». Le monde a besoin de la contribution des femmes. (Il y a un jeu de mot entre « HisStory » faisant référence à l’histoire de l’homme et « HerStory » à l’histoire de la femme, seulement possible en anglais. L’histoire a été dominée par les hommes et les femmes doivent continuer à s’affirmer et s’engager de plus en plus dans les prises de décisions et ainsi créer son histoire )

Parce que les êtres humains sont des êtres spirituels, les religions ont commencé en même temps que l’histoire de l’humanité. A travers toute cette histoire les traditions religieuses ont influencé les coutumes, les systèmes sociaux. Malheureusement la plupart des religions ont discriminé les femmes.

Encore au 20ème siècle, les femmes ont été perçues comme seulement un instrument de procréation pour la continuation de la lignée, ou bien même comme un faire-valoir du patrimoine de son mari. Les femmes ont été méprisées, assujetties à la pensée que l’esprit était symbolisé par l’homme tandis que le corps physique et le sexe étaient symbolisés par la femme (femme tentatrice, séductrice, corruptrice, incarne le mal).

C’est pourquoi les traditions religieuses ascétiques ont déshumanisé les femmes. A travers toute l’histoire, les femmes ont été et le sont encore victimes de violence, d’excision, de crimes d’honneurs, …

Cette nouvelle ère appelle les dirigeants à avoir des qualités qui sont spécifiques aux femmes. Les qualités féminines telles que le don de soi, l’esprit de service motivé par l’amour maternel sont de plus en plus sollicitées si nous voulons construire une culture de paix, dans la famille, dans la société, la nation et le monde.

 

Premièrement le 21ème siècle est l’ère de la technologie et de l’informatique. Le développement fulgurant de l’internet et de la communication en temps réel réduit le monde à la taille d’un village global. Nous sommes tout de suite informés de ce qui se passe en Afrique, en Amérique Latine, au Moyent-Orient…

 

Nous voyons tous combien la crise financière qui a commencé aux Etats unis affecte le monde entier. De même que la grippe A s’est très vite propagée au-delà des frontières et dans le monde. Le conflit du Moyen-Orient n’affecte pas seulement cette région mais compromet la paix dans le monde.

 

Deuxièmement le 21ème siècle est une ère multi-raciale et multi culturelle. Nous vivons dans une époque où les barrières ethniques ne sont plus des obstacles, et où l’humanité tend à devenir une famille globale. Partout le nombre de couples internationaux augmentent. En France nous avons accueilli beaucoup d’étrangers. De même, de nombreux Français se sont expatriés. Ou que nous allons nous pouvons acheter notre baguette de pain.

 

Aujourd’hui nous avons vraiment besoin de développer un esprit international capable de transcender les races, les nations, les religions dans le but d’ouvrir une ère de paix. Nous devons faire des efforts sincères pour embrasser l’autre et pour coopérer les uns avec les autres.

 

Troisièmement, sur quoi j’aimerais insister le plus est que le 21è est l’ère des femmes. Aujourd’hui il est reconnu que les êtres humains aussi bien les hommes que les femmes ont des attributs masculins et féminins en chacun d’eux à des degrés divers.

Longtemps les femmes ne devaient qu’être féminines et les hommes que masculins. Ainsi les femmes n’ont jamais développé leurs caractéristiques masculines, de même les hommes leurs caractéristiques féminines. C’est sans doute la source de nombreux complexes.

 

Bien sur, les différences biologiques des sexes sont indéniables, mais les rôles sociaux de chaque genre ne devraient pas être si exclusifs. Parfois, si les hommes pouvaient développer leur féminité et les femmes leur masculinité, nous pourrions constater une plus grande flexibilité dans les rôles sociaux de chaque genre. Un équilibre est nécessaire entre les deux histoires « HisStory et HerStory » sans tomber dans un féminisme radical mais plutôt vers une coopération positive.  

 

Au 21ème siècle la force motrice des nations vient des femmes.

Aujourd’hui il y a 15 pays dans le monde qui ont des femmes dirigeantes politiques soit en tant que présidentes comme aux philipines, Irelande, Finlande, Libéria… premiers ministres comme Angela Merkel en Allemagne et en Nouvelle Zélande ou responsables de haut niveau comme Hillarie Clinton (ministre des affaires étrangères). En France, il y a un certain nombre de femmes ministres comme Michèle Alliot-Marie, ministre de la justice, Christine Lagarde ministre de l’économie, Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur...

 Dans un article du journal « la Croix » daté de 2008, il était écrit que : «  il y a de plus en plus de femmes ministres dans le monde. En Espagne elles deviennent plus nombreuses que leurs collègues masculins ».

Le nombre de pays dans lesquels les femmes occupent 30% ou plus des sièges au parlement augmente graduellement.

 

Plus le pourcentage des femmes dans des positions de décideurs et administratives est élevé, meilleur se porte le pays. Une étude a montré que dans ces pays, le budget national est réduit, le taux de corruption baisse et les conflits politiques diminuent.

 

Le Rwanda est le pays qui a le plus grand pourcentage de femmes au parlement

En 2008 44 députés sur 80 au parlement sont des femmes. En 1994 rappelez vous que la population totale était de 7 millions, environ 1 million a été massacré. Des villages entiers ont été décimés.

« En 1994, après ces événements tragiques, il fallait reconstruire le pays sur des meilleures bases et c’est tout naturellement qu’on a fait appel aux femmes en politique » « Pendant la période de transition qui a suivi le génocide, les femmes ont pris l’engagement, dans les instances de décision, de promouvoir la femme et d’éduquer l’homme sur la parité. Elles ont fait un travail remarquable », déclare Mme Kanzayire.

 

D’autres exemples d’après l'Union interparlementaire en 2010 sont les pays nordiques tels que la Suède, la Norvège, la Finlande.

En France, sur 577 sièges seulement 109 sont occupées par des femmes, ce qui fait que la France est au 66ème rang.

 

Maintenant j’aimerais vous apporter quelques idées comment nous, les femmes, pouvons contribuer à construire une culture de paix.

Aujourd’hui, les gens pensent qu’ils peuvent faire toute sorte de choses par eux-mêmes – même cloner des êtres humains ! Cependant, en réalité, nous ne choisissons pas la période historique dans laquelle nous naissons, nous ne choisissons pas nos parents, ni notre terre natale ni le moment précis de notre mort. Il est important de comprendre le but de notre existence ; que nous avons été créés, ainsi que l’univers par la volonté de Dieu et à partir de Son amour. Cela veut dire que nous devrions toujours avoir une attitude humble et respectueuse devant Dieu.

Les gens ne peuvent pas trouver le vrai bonheur à moins de comprendre les valeurs spirituelles dans leurs vies.

 

Nous les femmes devons changer notre mentalité de telle façon que nous puissions exprimer notre nature profonde originelle et élever notre spiritualité unie avec le cœur de Dieu. Nous devons faire des efforts pour unir nos actions à nos paroles, unir notre esprit et notre corps. Aussi une de nos responsabilités est d’apprendre à contrôler les désirs de notre corps pour que notre esprit soit complètement libre de poursuivre des valeurs spirituelles plus élevées, en particulier l’amour (développer la capacité de donner l’amour et de le recevoir). Même si nous avons le désir de vivre pour les autres ou d’aider les autres, ce n’est pas suffisant, il faut aussi agir, mettre en pratique ces principes. C’est ainsi que l’on peut aussi expérimenter l’amour vrai.

 

Nous avons besoin de continuer à développer notre esprit de service montrant ainsi notre empathie envers les autres. Nous devons incarner le don de soi, le service et l’amour maternel qui sont des aptitudes inhérentes à notre personnalité et que les femmes expriment naturellement. Le pouvoir des femmes est tout dans la douceur et la souplesse.

Nous-mêmes, nous devons devenir des leaders capables d’inspirer d’autres femmes dirigeantes dans cette ère de globalisation. Ainsi nous pourrons créer des relations fraternelles et sincères entre nous et construire ensemble un monde de vraie paix.

 

C’est l’un des objectifs de la FFPM, d’aider à construire un monde sans conflit, un monde de vraie paix, de vraie liberté, de vraie prospérité en suivant le plan originel de Dieu. Pour conclure, nous les femmes devons jouer notre rôle dans l’histoire humaine. Pour accomplir ce but, nous devons développer une vraie spiritualité en accord avec le plan originel de Dieu. Nous devons travailler en harmonie, côte à côte avec les hommes.

 

C’est vrai, ce n’est pas facile. Tout d’abord, nous devons changer notre manière de penser à savoir que nous ne sommes pas des personnes ‘périphériques’ mais des personnalités centrales. Nous devons développer notre esprit d’initiative et notre créativité. Les femmes sont talentueuses pour construire des réseaux de coopération et de solidarité. Une nation ne peut pas accomplir seuls, nous devons coopérer.

J’insiste que les femmes prennent part activement dans l’éducation morale des jeunes, basée sur le cœur, pas seulement sur l’intellect. Nous avons besoin de comprendre et de collaborer avec des cultures et des traditions différentes, de pratiquer le service et le partage avec les autres. C’est pourquoi, nous devons nous éduquer et nous spécialiser dans toutes sortes de domaines, tels la politique, l’économie, les relations internationales, les langues étrangères.

 

Etudions la vie de quelques femmes importantes qui ont été pionnières mais qui sont nées à la mauvaise époque, de même que des femmes contemporaines qui par leur persévérance ont ouvert un chemin pour « leur histoire ‘HerStory »

Par exemple:

Sophia Tolstoy: Bien qu’elle soit connue comme l’une des trois plus mauvaises épouses dans le monde, elle était en fait extrêmement intelligente et avait un talent remarquable pour la littérature. Elle était copiste, servant de secrétaire à son époux et recopiait en effet toutes ses œuvres à sa demande. Elle les corrigeait aussi (guerre et paix, 7 fois). Elle-même aurait souhaité devenir écrivain. Elle a eu 12 enfants dont 5 moururent en bas âge, lui causant beaucoup de chagrin. Alors, elle devint dépressive et on ne se souvient d’elle que comme une épouse acariâtre.

 

Mileva Maric : femme d’Albert Einstein

La première femme du célèbre Einstein, Mileva Maric était elle aussi une remarquable étudiante en sciences. A l’époque où beaucoup de femmes n’étaient pas autorisées dans les institutions d’éducation, Mileva entre à l’École Polytechnique Fédérale de Zurich, une des premières écoles en allemand à accorder des diplômes aux femmes. Elle est la seule femme dans sa classe à étudier la physique et les mathématiques et c’est ainsi qu’elle rencontra Albert Einstein. Plus tard elle étudia à Heidelberg sur la théorie des nombres, la mécanique analytique, les calculs différentiel et intégral, les fonctions elliptiques, la théorie de la chaleur et l'électrodynamique. Elle contribua à l’élaboration de la théorie de la relativité. Ils se marièrent. Enceint, elle a du abandonner sa thèse et ses études. Bien que leur deuxième enfant était mentalement malade, elle continua à travailler avec son mari pendant toute la durée de son mariage écrivant ensemble des conférences et des articles. Einstein devint célèbre et reçut le prix Nobel en physiques. Finalement ils divorcèrent et Albert se remaria. Mileva se retrouve seule avec son plus jeune fils devenu adulte qui souffre de schizophrénie, ce qui la fragilise psychologiquement. Ils sont finalement tous deux internés, et elle meurt en 1948, suite à une série d'attaques cérébrales. Einstein disait d’elle : "Sans elle, je n'aurais jamais commencé mes recherches, et je ne les aurais certainement jamais terminées."

Je suis triste pour ces femmes talentueuses et cultivées qui auraient pu mener des vies accomplies et surtout plus heureuses.

 

Regardons maintenant des héroïnes contemporaines.

Au 19è siècle aux Etats Unis, Elisabeth Stanton est connue pour son Engagement pour le droit des femmes. Elle a écrit un essai du point de vue de la femme sur les femmes dans la bible appelé « la bible de la femme ». Elle réalisa que la tradition chrétienne a joué une grande part dans la discrimination contre les femmes. Elle s’investit à aider les femmes à changer leurs perception d’elle-même, elle devint la force et la tête pensante des tout premiers combats pour l’affirmation et la conquête des droits de la femme aux Etats-Unis.

 

 Rosa Parks fut la figure emblématique du mouvement de protestation contre la ségrégation raciale en Amérique. Rien ne la prédestinait à devenir l’icône des droits civiques et aussi « la mère » qui devait aboutir à l’abolition de la ségrégation raciale en Amérique.

Et quand elle mourut en 2005 les médias dans le monde lui ont fait un grand hommage.

 

Jody Williams est connu pour son engagement international contre les mines antipersonnel. Son combat a commencé quand un jour elle regardait les nouvelles à la télévision. Elle fut choqué de voir des enfants qui avaient perdu des bras, des jambes à cause de l’explosion des mines antipersonnel. A partir de ce jour, elle utilisa le fax et les emails pour mobiliser le plus grand nombre d’ONG et de personnes pour faire une campagne interdisant les mines terrestres. Après 3 ans d’efforts, en 1997 elle reçût le prix Nobel de la paix.

Dans cette ère de la technologie moderne et de l’information, je crois que Jody Williams est une pionnière qui a su apporter dans son combat amour maternel et technologie moderne de l’internet pour finalement créer sa merveilleuse histoire.

 

Mère Theresa tout le monde la connait pour sa dévotion et son amour pour les plus démunis. En tant que religieuse catholique, elle est allée en Inde, le centre de l’Hindouisme et de l’Islam. Elle a su transcender les barrières de race et de religion, elle a été reconnue comme une sainte.

 

Dr. Hak Ja Han Moon est fondatrice de la FFPM, ensemble avec son mari le Dr Rev Sun Myung Moon, elle œuvre et se dévoue pour la paix. Au début du lancement de la FFPM en 1992, 1993 elle a délivré son message de paix dans de nombreuses villes dans plusieurs pays (Corée, Japon, Etats unies, Europe, Russie, Asie et Océanie). Depuis la FFPM s’est développée dans plus de 160 pays dans le monde ou elle est engagée dans trois domaines d’activités : Education, service, réconciliation et échanges culturels.

« L’histoire nous appelle à la réconciliation, la compassion, l’amour, le dévouement et le sacrifice.

Les problèmes contemporains ne seront pas résolus par la logique du pouvoir…Nos problèmes actuels ne seront résolus que par la logique de l’amour. » 

Dr Hak Ja Han Moon

 

Il y a quelques années, un institut de sondage britannique a fait une étude sur les mots les plus beaux de la langue anglaise. Ils ont interrogé 40 000 personnes dans 102 pays. Que pensez-vous que les personnes ont suggéré. Le mot « mère » était le plus populaire ! Il était suivi par amour, sourire, éternité et gentillesse. (Le mot Père n’est arrivé qu’au n° 70) Nous devons aider les pères à devenir plus populaires !

 

Nous savons que ce n’est pas facile de construire une culture de paix et un monde heureux. Cela demande beaucoup de dévouements, de sacrifices et de larmes. Nous, les femmes avons surmontés depuis de longues années beaucoup de discriminations et de difficultés. Avec la sagesse et l’expérience que nous avons accumulées, nous pouvons construire des familles solides et heureuses resplendissant d’un amour sincère. Continuons à étendre notre travail pour la paix à nos voisins, la communauté et le monde !

 



25/04/2010
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 72 autres membres